La question peut paraitre surprenante, mais quelques internautes se la seront deja posee, principalement sur Twitter.

«Les statistiques et des etudes poussees ont fait ressortir que l’absorption de deux petits Mon Cheri de rien trop faisait apparaitre 0.8 gramme d’alcool avec litre dans le sang» peut-on egalement lire sur votre forum Internet. Est-il vraiment possible de depasser la limite d’alcoolemie autorisee au volant, qui reste en Francede 0,5 g avec litre de sang, apres certains chocolats a la liqueur?

Les chocolats Stephane contiennent 13% d’une liqueur composee de «sirop de glucose, eau, alcool, sucre, aromes» comme on peut le lire sur l’emballage. Neanmoins, la teneur en alcool n’est precisee nulle part. Impossible concernant le consommateur avec ces seules precisions de savoir au bout de combien de chocolats il devra renoncer a prendre le volant. Contacte via Slate.fr sur le degre d’alcool une fameuse liqueur, Ferrero livre la reponse suivante:

«Le taux alcoolique des chocolats Stephane est de 8ml/100g»

Quel degre d’alcool pour la liqueur?

En d’autres termes, il y a 8 ml d’alcool pur dans 100 grammes du Cheri. Ce chiffre permet deja de calculer le degre d’alcool d’la liqueur utilisee via Ferrero dans la fabrication de le service.

La densite de l’ethanol (le nom de l’alcool pur) est d’environ 0,8. Cela signifie que la masse d’1 ml d’alcool pur equivaut a 0,8 g (cette equivalence varie en fonction de la temperature, mais prenons une densite de 0,8 tel valeur indicative). Donc 8 ml d’alcool pur equivalent a 6,4 grammes.

En sachant qu’un Mon Cheri contient 13% de liqueur (13 g dans 100g de Mon Cheri), qui correspondent a 6,4 g d’alcool pur, on va pouvoir en deduire grace a une regle de trois que la liqueur a une teneur en alcool d’environ 49°.

Degre d’alcool en liqueur = (6,4 x 100) / 13 = 49,23

Une teneur qui en fera une liqueur plutot forte (cela varie en general entre 15° et 55°).

La tolerance a l’alcool

Avant de poursuivre les calculs, des precisions s’imposent. D’abord, nous ne sommes jamais tous egaux face a l’alcool. Le sentiment d’ivresse reste lie a l’alcoolemie, c’est-a-dire au taux d’alcool dans le sang, mais la relation entre nos deux reste tres variable d’une personne a l’autre, c’est ce que l’on appelle la tolerance a l’alcool.

Cette tolerance peut dependre du poids, de l’age, du sexe mais aussi de l’habitude ou bien de l’etat psychologique ou mental dans lequel on se deniche au moment de la consommation d’alcool. Ainsi, une femme de 60 annees qui pese 50 kg et n’a pas l’habitude de boire ressentira pour une meme quantite d’alcool au sang une ivresse plus importante qu’un homme de 25 annees de 110 kg porte sur la bouteille.

Ensuite, les calculs qui suivent concernent l’alcoolemie theorique, c’est-a-dire concernant une personne qui absorberait des Mon Cheri en une fois et a jeun. Par exemple, l’alcoolemie reste un niveau a 1 temps libre donne, mais des que l’alcool est dans le sang, il commence a etre elimine progressivement, essentiellement via le foie.

Alcool pur

Prenons donc comme cobaye un homme de 80 kg, et calculons le nombre du Cheri qu’il devra manger pour atteindre une alcoolemie de 0,5 gramme avec litre de sang, soit la limite legale en France Afin de conduire. La formule de Widmark permet de calculer la quantite d’alcool dans le sang theorique. Pour des hommes, elle reste la suivante:

Un homme de 80 kg doit donc manger en theorie 35 Stephane (35 fois 0,8 g d’alcool pur) pour ingurgiter 28 g d’alcool pur et atteindre la limite legale d’alcool dans le sang au volant.

Le sucre

Mais le calcul ne s’arrete nullement la. L’apport calorique tres important des sucres et des graisses contenus dans une telle quantite de chocolats ralentirait considerablement l’absorption de l’alcool et le pic d’alcoolemie ne pourrait etre probablement nullement atteint. Il faudrait donc plutot autour de 45 Mon Cheri pour atteindre vraiment un pic de 0,5 g d’alcool par litre de sang chez un homme de 80 kg.

Pour comparaison, et en reprenant le meme calcul a l’aide d’une formule de Widmark, une femme de 60 kg a besoin d’environ 23 Stephane Afin de atteindre ce taux d’alcool au sang, ainsi, 30 Mon Cheri en tenant compte du ralentissement de l’absorption de l’alcool. Mes amateurs en gourmandise de Ferrero pourront donc se tranquilliser, impossible de se Realiser controler au-dessus en limite legale au volant apres avoir mange juste 2 Stephane, contrairement a des legendes urbaines qui circulent concernant Internet.

Et qu’il s’agisse d’une copine de 60 kg ou d’un homme de 80 kg, se saouler au Mon Cheri comporte un obstacle de taille: la digestion. En sachant qu’un Mon Cheri de 12,5 g contient 5 g de sucre, en manger 45 revient Indeniablement a manger 225 grammes de sucre.

Le corps humain etant fera Afin de lutter contre la famine, il va i?tre dote d’un systeme capable d’absorber la quasi-totalite de ce que celui-ci ingere. Si l’on mange votre Stephane, la mastication et Notre secretion d’acide dans l’estomac solubilisent le chocolat, le rendant plus facile a absorber.

Mais la consommation de grandes quantites de chocolat entraine rapidement une dyspepsie, le terme scientifique pour ce que l’on appelle communement la crise de foie, accompagnee de nausees qui feront passer a beaucoup l’envie d’atteindre les 40 Stephane.

Explication Bonus Pourquoi n’y a-t-il nullement la mention «l’abus d’alcool est dangereux pour la sante» i  propos des publicites pour les chocolats Mon Cheri?

L’article L. 3323-4 du code d’la sante publique impose l’apposition, sur tout support publicitaire autorise en faveur des boissons alcooliques, tout d’un message sanitaire https://datingmentor.org/fr/asiame-review/ precisant que l’abus d’alcool reste dangereux pour l’equilibre. Neanmoins, cette obligation ne concerne que les boissons alcooliques, et non les denrees alimentaires, comme nos Mon Cheri, qui contiennent pourtant de l’alcool.

Gregoire Fleurot

L’explication sais gre, Philippe Batel, chef du service d’addictologie de l’hopital Beaujon a Clichy, Stephane Schneider, hepato-gastro-enterologue a Nice, membre en Societe nationale francaise de gastro-enterologie (SNFGE), William Lowenstein, addictologue, la Direction generale d’la Sante, Ferrero et Julia Vergely pour s’etre pose la question.

Leave a Reply

Your email address will not be published.