« J’estime qu’il n’y a aucune commune mesure entre les souffrances un moment present et J’ai gloire a venir qui sera revelee Afin de nous.

Aussi la creation attend-elle avec un ardent desir la revelation des fils de Dieu. Car la conception a ete soumise a J’ai vanite — non de le gre, mais a cause de celui qui l’y a soumise — avec une esperance : votre aussi creation va i?tre liberee en servitude de la corruption, Afin de avoir part a la liberte glorieuse des enfants de Dieu. Or, nous savons que, jusqu’a ce jour, la creation bien entiere soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Correctement plus : nous aussi, qui avons les premices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-memes, en attendant l’adoption, la redemption de notre corps. Car c’est en esperance que nous avons ete sauves. Or, l’esperance qu’on voit n’est plus esperance : votre qu’on voit, peut-on l’esperer bien? Mais si nous esperons votre que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec perseverance. Ainsi aussi l’Esprit vient au secours de notre faiblesse, car nous ne savons jamais ce qu’il convient de demander dans les prieres. Mais l’Esprit lui-meme intercede avec des soupirs inexprimables; et celui qui sonde les c?urs connait quelle reste l’intention de l’Esprit : c’est en fonction de Dieu qu’il intercede en faveur des saints. Nous savons, du demeure, que l’ensemble de choses cooperent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui paraissent appeles en fonction de le dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi predestines a etre semblables a l’image de le Fils, afin qu’il soit le premier-ne d’un grand nombre de freres. Et ceux qu’il a predestines, il les a aussi appeles; et ceux qu’il a appeles, il nos a aussi justifies, ainsi, ceux qu’il a justifies, il les a aussi glorifies. »

Peuple bien-aime de Dieu

Nous avons deja surpris dans Romains 8 2 actions accomplies par le Saint-Esprit. L’Esprit de Dieu conduit les enfants de Dieu sur la route d’une sanctification (Rm 8.14). Une ?uvre remarquable! L’Esprit de Dieu rend temoignage avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu, peu importe ou nous sommes rendus concernant votre route (Rm 8.16). Une autre ?uvre remarquable! Romains 8 nous revele beaucoup de richesses concernant le Saint-Esprit. Nous verrons votre fois-ci une troisieme action tout a fait speciale accomplie via le Saint-Esprit. L’Esprit de Dieu intercede Afin de nous. Il ohlala prie Afin de nous.

Nous savons que Jesus-Christ, notre Grand-Pretre, prie aujourd’hui pour son Eglise. Il montre les besoins a Dieu le Pere. Il plaide en une faveur. C’est la une realite magnifique! Nous savons aussi que des freres et des s?urs prient Afin de nous. Comme c’est encourageant de savoir qu’il y a des personnes qui prient tout specialement pour des besoins! Encore faut-il que ces individus connaissent les besoins. Cela nous arrive de prier Afin de quelqu’un sans trop savoir votre que nous devrions demander. Neanmoins, savez-vous, il y a une autre personne encore qui prie Afin de nous. C’est le Saint-Esprit! Nous l’oublions souvent ou nous sommes inconscients de le ministere de priere. Et pourtant, il prie en une faveur. C’est Notre Parole de Dieu qui nous l’enseigne. L’apotre Paul nous evoque en Romains 8.26 : « L’Esprit lui-meme intercede avec des soupirs inexprimables. » L’Esprit de Dieu intercede pour nous.

  1. Notre besoin de une telle intercession
  2. Notre profondeur de cette intercession
  3. Le resultat de une telle intercession

1. Notre besoin de cette intercession

D’apres le contexte, l’apotre Jean encourage les chretiens de Rome a voir la belle esperance qui leur est promise. Ceux qui paraissent en Jesus-Christ ont recu le Saint-Esprit. C’est 1 Esprit d’adoption qui fait d’eux des enfants de Dieu. Si nous sommes bambins de Dieu, nous sommes ses heritiers. Un heritage magnifique nous reste promis. Nous ne voyons toujours pas cet heritage, nous l’esperons ardemment. Moyen present est un moment de souffrance et d’epreuves. La conception elle-meme souffre et soupire. Elle attend la revelation des fils de Dieu, elle espere la delivrance. « la realisation tout entiere soupire et souffre les douleurs de l’enfantement » (Rm 8.22). « Nous aussi nous soupirons en nous-memes » (Rm 8.23), nous qui avons des premices de l’Esprit, c’est-a-dire nos premiers fruits de l’Esprit, en attendant la recolte complete quand Jesus reviendra au sein d’ sa gloire!

Soupirer ou gemir signifie que nous sommes dans la misere profonde. Quand le peuple d’Israel etait esclave en Egypte, il soupirait et poussait des gemissements vers Dieu pour que Dieu vienne les delivrer. Un soupir n’est pas toujours exprime dans des mots intelligibles. Le soupir une creation et le soupir des enfants de Dieu expriment claque que le quotidien dans ce monde est pleine de souffrance, mais non nullement sans esperance. Le soupir espere et attend la delivrance. Nous soupirons apres la glorieuse liberte des enfants de Dieu! Nous esperons ardemment le glorieux heritage qui nous va etre apporte.

Et cela reste remarquable dans notre propos, c’est que nous ne sommes pas seuls a soupirer. Le Saint-Esprit soupire lui aussi. « Neanmoins, l’Esprit lui-meme intercede via des soupirs inexprimables » (Rm 8.26). Nous avons un Grand-Pretre au ciel qui intercede Afin de nous. Jesus-Christ compatit a les faiblesses. Cela a vecu concernant terre en chair et en os. Cela fut tente comme nous. Il nous connait et nous regroupe. Il est au ciel aujourd’hui, il plaide en une faveur aupres du Pere. Jean nous le dit plus loin : « il va i?tre a Notre droite de Dieu et il intercede pour nous » (Rm 8.34). Mais cela est special dans notre propos, c’est que le Saint-Esprit intercede pour nous, lui aussi. Jesus au ciel et l’Esprit concernant terre, dans les c?urs, tous les deux prient concernant nous. Comme c’est rejouissant!

Leave a Reply

Your email address will not be published.